Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Bien enterrer pour mieux vivre

le 28 Novembre, sous les toits de Paris.

 

Un lieu mythique de la vie de bohème, un lieu d'hospitalité qui m'est ouvert généreusement, un lieu de calme et de repos après la tempête..

 

L'enterrement a eu lieu...On a beau dire mais on a besoin d'enterrer les gens, c'est un passage obligatoire, un rituel nécessaire si on veut revenir dans le monde des vivants.

 

Enterrer, mettre dans la terre, c'est dire au-revoir ou encore mieux dire adieu, pour ne pas chercher parmi les morts ceux qui ne sont plus là, ce n'est pas continuer à remuer le passé, à regretter, à se dire à si seulement on avait.... À si seulement j'avais....ce n'est pas continuer à être fasciné par un cadavre qui n'en finirait pas de se décomposer devant nos yeux....

C'est l'occasion d'entendre ces belles paroles qui ont été prononcées au cours de la cérémonie:

« Dans la nuit de Pâques la lumière du Christ, vainqueur du tombeau a percé les ténèbres....est entré dans l'ombre de la mort : que se lève maintenant sur lui la clarté du Sauveur... »

Ou encore ce rappel sur la signification de la Croix :

«  Cette croix qui est devenue notre unique Espérance. Pour nous chrétiens, la croix est signe de vie »

(En relisant ces feuilles, je me rends compte que j'ai presque envie de toutes les recopier...)

Un enterrement, c'est surtout le moment d'entériner cette réalité :

« Le moment est venu de dire A Dieu à.... »

Tout est là....On ne peut plus rien ajouter maintenant.....C'est vraiment fini!

*  *  *

Mais comme dans tous ces moments là, il y a aussi des moments de fou rire ( moi j'ai tout à coup été prise d'un fou rire pas possible) et des moments de profondes émotions qu'il faut chérir à tout jamais, un geste, une parole vraie authentique prononcée par un proche...

Alors après, après que le mort ait été mis sous terre, on peut revenir à la vie....

Et là, comme point final, comme point d'orgue il y a …..le repas ( pour ne pas dire le gueuleton!) où ça fait du bien de se retrouver ensemble, de manger et de boire, de rire et d'évoquer des souvenirs et de se dire que c'est dommage qu'il faille attendre un tel événement pour se revoir.

« Tu as permis que celui-ci même qui vient de nous quitter soit celui qui nous rassemble....nous étions dispersés par notre travail... » a-t-on lu pendant la cérémonie religieuse.

Merci à tous ceux qui par leur engagement sont présence de Dieu dans ces moments là.

Merci de nous obliger à faire face à ce que nous croyons, (ou ne nous croyons pas) sur le sens de la vie

*   *   *

Croire aux paroles qui suivent, reste du domaine de la foi, dans tout ce que ça signifie de saut dans l'inconnu :

Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance.

Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. (1 Thessaloniciens 4:13-14)

Alors moi, je n'hésite pas, je saute!

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments