Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux...

mardi 14 novembre 16:20

Journée maussade...l'atmosphère est sombre, pas de soleil lumineux dehors, des nouvelles contrariantes … de vieilles peurs qui reviennent, un jour qui semble avoir fini avant l'heure, un de ces jours où il faut se secouer pour ne pas sombrer...

Mais je me rends compte que j'exagère, il ne s'agit pas de toute la journée car ce matin, le jour avait bien commencé. Bien commencé avec la lecture d'une belle parabole (Luc 14:16-24), un parabole qui me plaît, et que Jésus raconte au cours d'un repas où il est invité par le chef des pharisiens et commence par choquer tout le monde en guérissant un malade car c'est un jour de sabbat....Un repas qui se tient, pas n'importe quel jour ni chez n'importe qui......

Il semble que les invités qui arrivaient à ce repas se croyaient tous des intimes du grand homme , et donc allaient s'asseoir aux places réservées pour les VIP.... quand ils se voient dire que non, ils ne peuvent pas s'asseoir là , c'est réservé à des gens plus importants qu'eux...

Jésus qui observe tout cela ne peut s'empêcher de leur faire la leçon (pas très sympa!)« Lorsque tu es invité par quelqu'un à des noces, ne te mets pas à la meilleure place, de peur qu'il n'y ait parmi les invités une personne plus importante que toi et que celui qui vous a invités l'un et l'autre ne vienne te dire: 'Laisse-lui la place!' Tu aurais alors la honte d'aller occuper la dernière place »

(C'est toujours humiliant ce genre de truc, quand quelqu'un vient vous dire que non, vous ne pouvez pas vous asseoir là , c'est réservé à d'autres et vous qui vous croyiez les meilleurs amis du marié ou de la mariée, vous vous trouvez relégués à une table très éloignée d'eux. La honte !.

Et puis aussi, les invitations à déjeuner chez des gens importants, c'est toujours tellement tendu, car on s'observe pour savoir qui est mieux habillé que qui...qui parle avec qui... et on a peur de rire au mauvais moment ou de dire quelque chose qui ne fait rire personne ou de parler du sujet tabou que l'on ne doit pas aborder... )

En tout cas, Jésus lui fait ce qu'il a envie de faire, (comme guérir un malade) dit ce qu'il a envie de dire, sans chercher à plaire ou à flatter son hôte ou à impressionner les autres invités. Et la parabole qu'il raconte parle d' un homme qui invite des gens à manger et chacun trouve des excuses pour ne pas y aller...

Et ça, ça me touche car il n'y a rien de plus triste quand on invite des gens à une petite fête que l'on organise et qu'ils ne viennent pas....les excuses qui sont données ont l'air d'être valables, mais en réalité, elles ne le sont pas : elles sont pour cacher qu'on n'a pas envie de venir....On n'est pas dupe d'ailleurs... On le sait d'autant mieux qu'on fait la même chose quand c'est nous qui n'avons pas envie de venir... trouver une bonne excuse sans carrément mentir...

Refuser une invitation, ça ne se fait pas : c'est quelque chose que j'ai vraiment appris partout où j'ai vécu, c'est une insulte, vraiment une insulte...et la personne qui invite sait très bien que c'est parce-qu'on ne la considère pas importante que l'on refuse, ce n'est pas parce-qu'on a pas le temps,parce-qu'on trouve toujours du temps pour ce que l'on veut, c'est parce-que dans notre liste de priorité, cette personne elle est tout au bas de la liste...On ne refuserait jamais une invitation chez un homme politique, une actrice ou une chanteuse, un millionnaire ou même un homme religieux respecté.... ne serait-ce que pour se prendre une photo et montrer aux autres qu'on était là...

On ne refuserait pas non plus à quelqu'un que l'on aime vraiment.

Mais peu importe ceux qui refusent de venir, peu importe ceux qui ferment leur cœur, il y en a d'autres qui ne refusent pas les invitations, ce sont les pauvres, les estropiés etc....

« Va vite sur les places et dans les rues de la ville et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux »

Et c'est cette phrase qui me plaît tellement, cette invitation qui m'a touchée ce matin quand je l'ai lue : cette invitation aux gens qui ont du mal à se tenir debout... tout seuls

22:40

Ça veut dire moi, ce soir,

C'est rassurant, d'entendre cela...à la fin d'une journée maussade.

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments