Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Des millionnaires et de ceux qui ne le sont pas...

Mardi 17 octobre

 

Magnifique journée d'automne : une journée à faire de la compote de pommes !

 

Hier soir, je parle avec une jeune femme qui appartient à un monde que je ne connais pas: un monde où l'on a des tatouages et des anneaux non seulement dans les oreilles mais aussi sur la langue. C'est une jeune femme qui a deux enfants en bas âge qu'elle élève seule, une jeune femme qui se bat pour qu'ils aient de quoi vivre mais aussi pour qu'ils soient bien élevés ; qui est pleine d'énergie quelquefois et d'autres fois, qui est au bord des larmes mais qui s'en excuse : elle n'est pas le genre à s'apitoyer sur son sort.

J'ai vraiment du plaisir à parler avec elle car elle a un sens de l'humour un peu tordu comme le mien et comme elle travaille comme aide de vie chez une millionnaire ( une vraie de vraie millionnaire de 90 ans) elle a toujours des histoires intéressantes à me raconter ! Ce travail était l'aubaine même s' il faut qu'elle travaille 48 heures d'affilée, même si elle n'a aucune prestation sociale, même si 14 dollars par heure, et 18 pour les heures supplémentaires....ce n'est pas le Pérou !

Alors comme elle lui fait la cuisine à cette dame, elle découvre des mets auxquels elle n'avait jamais goûté comme des escargots, et elle a appris à préparer des viandes comme le veau, et l'agneau qu'elle connaissait à peine car elles sont super chères ici. Elle m'a dit aussi que la dite dame aimait le brie et comme je suis française, elle m'a demandé si je savais où on pouvait en trouver ( je le lui ai dis)

Et puis, parait-il qu'elle commande tout son vin d'Italie mais je ne crois pas qu'elle lui en offre. En tout cas, le clou de l'histoire de cette aïeule millionnaire ça a été quand elle a fait un chèque de 30 000 dollars l'autre jour à un de ses fils comme ça sans sourciller, parce-que lui et sa femme avaient du mal à boucler leur fin de mois ...

C'est intéressant pour moi de voir qu'elle n'est ni admirative, ni envieuse seulement étonnée de certains de ces caprices comme quand elle lui a fait faire 20 kilomètres pour qu'elle lui achète un hamburger dans un fast food.... Son attitude, c'est : si elle a de l'argent pourquoi elle se priverait d'avoir ce dont elle a envie. En tout cas, on espère qu'elle vivra longtemps parce-que pour elle c'est la poule aux œufs d'or : pour la première fois de sa vie, grâce à ce nouveau travail trouvé grâce à ses réseaux de débrouillardise, elle a pu ouvrir un compte en banque et mettre de l'argent de côté...Alors, il n'est pas question de tuer la poule aux oeufs d'or!

 

Moi, je ne peux m'empêcher de trouver que c'est vraiment un scandale que cette jeune femme soit payée aussi peu et vive dans une situation de précarité aussi grande quand sa « patronne » peut se permettre de faire des chèques de dizaine de milliers de dollars quand bon lui semble. Je ne sais pas comment cette femme a acquis sa richesse mais ces différences énormes de revenus me révoltent . Je ne suis pas une experte en économie ( même si j'en connais les grandes théories) et il m'est difficile de juger si telle ou telle mesure sur laquelle polémiquent les hommes politiques va favoriser les riches ou aider les pauvres mais ce qui est sûr c'est qu il y a un truc qui ne va pas dans le monde.  Et je me disais toujours la même chose  chaque fois que je passais d'un pays « pauvre » à un pays « riche »: ça sautait aux yeux cette injustice fondamentale. (C'était les poubelles qui m'interpellaient : comment est- il possible qu'il y ait tant de choses dans les poubelles ici alors que là-bas, il fallait faire celles de tout un quartier pour trouver de quoi manger...)

Peut-être que ma colère vient du fait que je ne vive pas dans la précarité moi?

On peut dire ce qu'on veut mais quand même Jésus n'était pas particulièrement sympa avec les riches1 et c'est un peu gênant d'en parler quand on est devant un groupe de gens aisés... alors on évite. Ou, si on est obligé de commenter les passages en question parce que c'est le texte du jour, on dit :il a dit ça mais ça ne veut pas dire que... C'est fatal quand on dit ça. On ferait mieux de se taire.

 

Quand je repense à cette conversation d'hier soir, ce qui me reste comme impression, c'était combien elle était quand même fatiguée, derrière des apparences de battante. Fatiguée !

 

Donne-lui du repos, Seigneur, ton repos !

 

P.S : 23 heures 54  j'ai terminé ma compote de pommes et l'ai mise en conserve...

 

 

1Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux. Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu , Mathieu 19:24

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments